Autres LIFESTYLE

Décoration murale avec Posterlounge

25 mars 2020

Bonjour par ici, comment allez-vous en cette période difficile? J’espère sincèrement que vous êtes en bonne santé, ainsi que vos proches. De notre côté, nous allons bien et avons tous les deux la chance de pouvoir faire du télétravail, pour le plus grand bonheur de Chewie. L’occasion pour une fois de vous inviter non pas à une promenade bucolique mais dans notre cocon, pour vous parler aujourd’hui de décoration avec Posterlounge.

Fleurs de prunier et la Lune
de Katsushika Hokusai

Posterlounge.fr est une boutique en ligne spécialisée dans la décoration de vos murs : affiches, tableaux, stickers… Les impressions de photographies, illustrations, reproductions d’oeuvres d’art proposées sont de haute qualité. Le choix est incroyablement large, que ce soit au niveau des différentes thématiques, des époques, des couleurs. Lors de ma première visite sur le site j’ai passé un bon moment à découvrir les différentes catégories, je pense qu’il est impossible de ne pas trouver son bonheur sur la boutique. Vous retrouverez des oeuvres classiques d’artistes célèbres, comme celles que nous avons choisies, mais aussi des oeuvres et photographies d’artistes contemporains : plus de 100 000 motifs sont disponibles.

Le choix nous a pris un peu de temps, cela fait à vrai dire un moment que nous pensions à habiller plus les murs de notre maison, sans jamais avoir trouvé notre bonheur, ou réussi à avoir un coup de coeur commun. Nous voulions tous les deux partir sur des teintes douces et lumineuses, pour contraster avec le mobilier en bois assez foncé du salon. Monsieur partageant mon amour du Japon, nous avons été ravis de retrouver une grande sélection autour de ce thème sur Posterlounge, ce qui nous a permis de se faire une première liste de favoris avant de se décider.

La lune, des fleurs de prunier…Cet Ukiyo-e délicat est une oeuvre de Katsushika Hokusai, sûrement l’un des artistes japonais les plus connus dans le monde avec ses Trente-six vues du Mont Fuji, incluant La Grande Vague de Kanagawa. C’était le tableau favori de Monsieur dans notre sélection, et je suis ravie d’avoir suivi son idée, après avoir hésite avec des oeuvres plus colorées de Haruyo Morita. Au niveau du matériau nous avons choisi la version en plexi-alu, j’aime le rendu qui respecte bien les couleurs et vient apporter plus de dimension à l’image. Il y a en tout 8 types de matériau à choisir sur la boutique, de quoi personnaliser le tableau selon vos goûts, et aussi adapter en fonction du sujet, et de la place que vous réserver au tableau chez vous. Pour le cadre, comme nous avons préféré une taille plutôt imposante de 100 x 70cm, nous voulions bien définir l’espace avec un cadre contrastant, le shutter en coloris marron.

Notre commande de tableau est arrivée vite à la maison, mais malheureusement le cadre en bois de ce tableau était cassé à la réception, très certainement à cause d’un transporteur peu précautionneux. Heureusement, le service client a été efficace et réactif, nous avons reçu un tableau en remplacement sous quelques jours sans frais supplémentaires. C’est rassurant de savoir que ce type de service est proposé, ce n’est pas toujours le cas pour les commandes en ligne, c’est donc pour moi un grand point positif.

Pluie fine sur un Kasuga Taisha
de Kawase Hasui

Le deuxième tableau a été un coup de coeur immédiat pour moi, on y voit deux femmes se promener sous la pluie devant l’entrée d’un sanctuaire, et pas n’importe lequel : vous reconnaîtrez peut être, pour ceux qui ont visité le parc de Nara, le splendide Kasuga Taisha et ses célèbres lanternes. En dehors du sanctuaire local proche de mon université à Tokyo, c’est le sanctuaire où je me suis le plus rendue, l’atmosphère mystérieuse du lieu m’enchante à chaque visite. Il s’agit d’une oeuvre de Hasui Kawase, peintre et illustrateur japonais du début du 20ème siècle. Une vingtaine de ses paysages iconiques dans le style shin-hanga (mouvement artistique de renouveau pictural au Japon durant l’ère Taisho puis Showa) sont disponibles sur Posterlounge.

Pour ce tableau, le format choisi est 60 x 90, afin d’être ni trop petit ni trop grand au dessus de notre meuble escalier qui accueillait déjà des clins d’oeil au Japon : une poterie de l’adorable atelier Kotouen à Kyoto, et mon petit coin sanctuaire, avec une sélection d’objets que je renouvelle à chaque séjour. Ce tableau est en bois, j’avais très envie d’un tableau en cette matière après avoir vu un si joli tableau printanier chez mon amie Ninah. Le bois ajoute une texture particulière, une touche vintage, qui fonctionne à mon sens très bien avec cette oeuvre d’une autre époque, et vient renforcer les traits de la pluie et les reflets au sol. J’ai été agréablement surprise par le poids du tableau, qui était plutôt léger et a été simple à poser grâce au système d’accroche fourni.

Quelques mots pour terminer sur les tenues que je porte sur les photos, deux kimonos vintage dénichés à Kyoto. Le premier blanc est une tenue pour homme assez classique mais si élégante et agréable à porter, c’est celui de Monsieur, je lui ai piqué pour les photos. Le deuxième couleur or avec un motif chargé de fleurs d’automne est en fait un kimono court, que l’on porte normalement avec un hakama pour certaines cérémonies (notamment la célébration de fin d’études). C’est peut être bête mais je me sens toujours si apaisée, entourée de choses me rappelant le Japon à la maison, alors ces deux tableaux sont véritablement un ajout heureux à notre intérieur. Je suis curieuse d’en savoir plus sur votre chez-vous, est-ce que vous avez aussi une thématique forte dans certaines pièces? Qu’est-ce qui habille vos murs?

Ces tableaux m’ont été offerts par Posterlounge, je suis comme toujours libre de vous donner mon avis en toute sincèrité.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply olsen 12 juillet 2020 at 6:51

    missed your posts

    • Reply Alice 23 juillet 2020 at 12:22

      Thank you Olsen, sorry for not posting much lately. The whole situation has put much stress on my daily life as I work in tourism, but I’ll try to go back to blogging 🙂

    Leave a Reply