Japan TRAVEL

Hokkaido : Ônuma Kôen, entre lacs et monts

28 janvier 2018

Les carnets de voyage au Japon arrivent enfin, après tout un tas de questionnements de mon côté : comment vous transmettre du mieux que je le peux la magie de mon pays de coeur? En travaillant dans une agence de voyage uniquement consacrée au pays du soleil levant depuis quelques mois, j’apprends chaque jour un peu plus à communiquer mon amour pour ce pays unique, et à présenter l’incroyable diversités des paysages que l’on y retrouve. Je souhaitais commencer ces récits de voyage avec l’île d’Hokkaidô, la préfecture la plus septentrionale du Japon, visitée au coeur de l’hiver en 2017, qui m’a marquée par le contraste entre sa nature brute et puissante et la chaleur et la générosité de ses habitants.  Un Japon hors des sentiers battus d’Honshu, l’île principale, qui mérite à être plus connu.
Pour ce voyage d’une dizaine de jours depuis Tokyo, où je vivais alors, j’ai invitée Lisa, étudiante comme moi à l’université de Gakushûin à se joindre à moi. Habituée à voyager seule au Japon après une première découverte de Honshu et Kyushu durant deux mois en 2013, les escapades hors de la capitale durant mon long séjour accompagnée de mes proches venus en visite ou de mes amies de l’université étaient différentes mais toutes aussi passionnantes. Notre objectif principal durant ce voyage était de participer à plusieurs matsuri (festival) d’hiver à travers Hokkaido,  avec bien sûr le célèbre Yuki matsuri de Sapporo, mais aussi de découvrir les paysages enneigés de quelques parcs nationaux. La nature est omniprésente à Hokkaido : c’est la préfecture du Japon qui compte le plus grand nombre de parcs naturels ! Comme nous n’étions pas véhiculées, nous n’avons pas pu visiter la partie est de l’île, plus reculée, mais cela n’est que partie remise.

Ônuma Kôen (大沼公園)

arte Onuma Koen - Hokkaido

Notre voyage commence à Ônuma Kôen (大沼公園), un parc naturel situé à une trentaine de kilomètres au nord d’Hakodate. Après un long trajet en train depuis l’aéroport de Chitose, comme nous avions trouvé des vols à prix défiant toute concurrence Tokyo-Sapporo, nous arrivons à la petite gare du parc d’Onuma en fin d’après midi, dont le calme fut bienvenu après le train bondé de touristes allant à Hakodate, plus touristique. Direction l’office de tourisme local, où nous sommes les seuls visiteurs à cette heure tardive: l’équipe très chaleureuse nous remet une carte pour se balader dans les environs, et nous indique le konbini le plus proche, à un bon quart d’heure à pieds de là. La neige est partout, et l’ambiance est juste magique, il n’y a quasimment personne le long de la route principale bordée d’arbres : je sens que ce lieu va me plaire ! 
Le mont Komagatake surplombe la ville et ses deux lacs, Onuma et Konuma, de son ombre majestueuse. La lumière, comme les températures, descend rapidement et après avoir fait le plein de délicieux onigiris au wasabi local, nous prenons le shuttle gratuit pour rejoindre notre hôtel, le Hakodate Onuma Prince Hotel. Alors que nous avions choisi cet hébergement un peu par défaut car nous nous y étions prises un peu tard, nous avons été agréablement surprises à la fois par le staff ultra attentionnée, et surtout le bain extérieur  (rotenburo), donnant directement sur un lac gelé, illuminé le soir pour se détendre tout en admirant la vue. Même avec les températures négatives, nous sommes restées une partie de la soirée dehors à nous prélasser dans le bain chaud en faisant connaissance avec de charmantes Japonaises en visite dans la région.

Après une bonne nuit de sommeil, et la jolie surprise au réveil de voir que notre chambre a vue sur le mont Komagatake, nous décidons d’explorer les alentours de l’hôtel pour la matinée, celui-ci étant un peu éloigné du village il y a de quoi faire niveau balades nature en partant depuis le parking. Tout est recouvert d’un épais manteau blanc, et nous sommes aux anges: c’est encore plus beau que ce que nous avions imaginé ! Lisa avait pris le temps de faire quelques photos de moi pour navabi dans le parc de l’hôtel, si vous les avez ratées elles sont en ligne juste ici.

Direction le village l’après midi pour profiter du petit matsuri hivernal sur place et explorer les nombreuses îles qui parsèment le lac d’Onuma. A l’entrée du festival, des sculptures de cygnes en glace nous accueillent, suivies de plusieurs créations réalisées par les habitants. Des plus classiques maneki neko, à une locomotive grandeur nature, le festival n’est certes pas aussi grand que celui que nous découvrirons plus tard à Sapporo mais vaut le détour si vous êtes dans les environs. Après avoir avalé un bol de nouilles bien chaudes devant un des stands du festival, nous partons explorer les îles, reliées entre elles par des ponts que j’ai trouvé très photogéniques, à défaut d’être pratiques recouverts de neige : nous avons bien failli tomber dans les descentes, heureusement que nous avions prévu de bonnes chaussures !

Hokkaido, Onuma Koen, Blog Japon

Au fur et à mesure que l’on s’éloigne du coeur du festival, les voix des chauffeurs de motoneiges et les cris ravis des enfants en pleine bataille de boules de neige nous semblent lointains, comme dans un rêve. Il n’y a plus que le bruit de nos pas s’enfonçant dans la neige fraîche, et nous admirons en silence le paysage grandiose du lac gelé, avec les montagnes au loin. La glace laisse place aux eaux sombres du lac à certains endroits et on observe aussi les traces du passage des habitants à poils et à plumes des forêts alentour. Nous tombons par hasard sur un joli temple, désert, les statues de Bouddha et ses Bodhisattva quasimment recouvertes jusqu’à la tête de leur manteau blanc. La lumière tombe petit à petit, et le soleil perce de ses derniers rayons les nuages assemblés à l’horizon, créant un paysage à l’allure surnaturelle. Nous rentrons au Prince la tête pleine de souvenirs magiques, en nous promettons de revenir un jour au printemps pour admirer encore le lac et sa myriade d’îles. 

dormir ?

Nous avons adoré le Hakodate Onuma Prince Hotel pour le confort des chambres, le onsen avec une vue splendide et le parc attenant. Bien sûr, il faut que dormir dans un grand hôtel et être un peu loin du centre d’animation ne vous dérange pas : la première supérette est à une vingtaine de minutes en voiture de l’hôtel. Si vous souhaitez pouvoir sortir le soir, c’est mieux de rester dormir à Hakodate au sud, ville plus grande et touristique, où il y a même plusieurs ryokans.

Où manger?

Si vous avez le budget et que vous restez au Prince, au restaurant de l’hôtel ! Il y a un staff qui parle anglais si vous avez des allergies ou un régime alimentaire spécifique, donc aucun soucis pour les végé*iens ce qui est top. Sinon, il y a plusieurs cafés et restaurants de cuisine familiale (soba, curry, …) en remontant la rue en face de la gare d’Onuma Koen. Attention, tout ferme assez tôt le soir l’hiver!

Accès

En voiture : 30mn au nord d’Hakodate, 3h30 depuis Sapporo
En train depuis Hakodate : 30mn en train direct Hokuto, compris dans le Jr Pass
En train depuis Sapporo : 3h de train direct Hokuto, compris dans le Jr Pass

Sur place, il y a peu de bus, prévoir une voiture si vous voulez explorer les alentours sans contraintes. Si marcher ne vous dérange pas, profitez des shuttle gratuits des hôtels et des onsens qui accueillent les voyageurs à la journée.
Si vous voulez conduire au Japon, n’oubliez pas de traduire votre permis en avance en plus de prévoir la location.

Quelques mots utiles…

祭り  まつり matsuri : un festival
   ゆき yuki: la neige
寒い さむい  samui:  froid
景色 けしき keshiki : le paysage
みずうみ mizumi : un lac

Si vous envisagez un voyage au Japon prochainement et que vous avez besoin d’aide pour votre itinéraire, les hébergements ou les vols, n’hésitez pas à me contacter avec votre projet sur Japan Travel Centre ou à passer à l’agence directement au 48 rue Sainte Anne. J’espère que cet article, le premier d’une série sur Hokkaido vous aura plu, et vous invite à repasser bientôt pour la suite avec Noboribetsu !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

21 Comments

  • Reply Girls n Nantes Eva (@GirlsnNantes) 29 janvier 2018 at 2:14

    c’est si beau, si poétique, en ai presque les larmes aux yeux et envie de me payer un aller simple !

  • Reply Serena 29 janvier 2018 at 3:10

    Hello,
    Waoh je n’ai jamais été au Japon mais j’aimerais beaucoup y aller ! Tes photos sont sublimes et font rêver, on se croit dans une autre dimension en fait c’est incroyable !
    Gros bisous à toi et merci du voyage 🙂

  • Reply Melily 29 janvier 2018 at 3:16

    Ho mais waaaaw , je deteste le froid et tu as reussi a me faire envie… c’est carrément superbe j’adore tes photoss. Bisous

  • Reply Pauline 29 janvier 2018 at 4:14

    Ohaha, moi qui ai envie d’aller au Japon depuis un un bout de temps! En tous cas les photos sous la neige sont magnifiques et me donnent encore plus envie d’y aller !
    Des bisous

    • Reply Alice 4 février 2018 at 8:08

      Merci beaucoup Pauline pour les photos ! Le Japon est un pays dont on tombe facilement amoureux, j’espère que tu pourra le découvrir bientôt 🙂

  • Reply Mel2iisse 29 janvier 2018 at 7:14

    J’adooooore, je n’aime pas le droit mais je rêve d’un endroit pareil tellement la beauté est juste wahouu

  • Reply pichetteetpaillettes 29 janvier 2018 at 8:39

    C’est si beau, calme et apaisant.

    Des bisous

    • Reply Alice 4 février 2018 at 8:07

      La nature est incroyable là bas ! 🙂

      Bisous

  • Reply JULIA 30 janvier 2018 at 10:09

    Oh super sympa. Je ne suis pas forcément fan du Japon (enfin des voyages en eux mêmes surtout) mais j’adore ce que tu viens de nous proposer bien loin des citées urbaines surpeuplée donc tout ce que j’adore (puis dla neigeeee)
    Merci beaucoup pour ton partage j’ai adoré te lire 😀

  • Reply Sarah Croft 30 janvier 2018 at 10:27

    Je ne suis jamais allée au Japon, mais c’est un pays que j’adorerais visiter. C’est top d’ailleurs que ce soit ton pays favoris et que tu travaille dans une agence de voyage spécialisée dans le Japon ! En tout cas tes photos sont magnifiques 🙂

  • Reply The City and Beauty(kat) 30 janvier 2018 at 10:33

    Coucou je préfèrerais le visiter quand tout est en fleur quand même, vu le prix du billet, très joli n’empêche sous la neige 🙂

    • Reply Alice 4 février 2018 at 8:06

      Le problème du printemps c’est que c’est tellement blindé de touristes qu’on n’en profite pas vraiment ! Difficile de vraiment apprécier le pays dans une ambiance zen du coup 🙂

  • Reply Lyine - Simplesinstants.com 30 janvier 2018 at 3:58

    magnifique !! J’aime beaucoup les carnets de voyages, ça donne toujours envie de prendre un billet d’avion sur le champs et de s’envoler vers le japon là pour le coup ! XD

    • Reply Alice 4 février 2018 at 8:04

      Merci 🙂 Je vais en poster d’autres cette année, j’ai encore des milliers de photos du Japon dans mes disque durs !

  • Reply Aurélie 30 janvier 2018 at 9:24

    Oooooh la la tu me fais rêver. J’aimerais tellement visiter le japon ! Je ne savais pas que tu travaillais dans une agence de voyage. J’ai fait cela au début. J’ai un BTS tourisme 🙂 Bisouille

  • Reply chocoralie 30 janvier 2018 at 11:56

    J’ai du repasser 6 fois les photos de ton post, la beauté des paysages, des scenes est époustouflante…

    • Reply Alice 4 février 2018 at 8:00

      Oh ton commentaire me touche beaucoup, je suis contente d’avoir pu transmettre un peu la beauté de ce lieu !

  • Reply Lindsay 31 janvier 2018 at 9:43

    Magnifique voyage !! Le Japon est un pays vraiment à faire ! Tes photos sont sublimes et ça donne vraiment envie d’y aller. Je fais pas mal l’Asie mais le Japon jamais. Peut-être très prochainement 🙂

    • Reply Alice 4 février 2018 at 7:55

      Je ne peux que recommander de voyager au Japon, y retournant en aventures encore et toujours moi même 🙂 N’hésite pas à me contacter quand tu ira!

  • Reply Natieak 31 janvier 2018 at 12:22

    Le Japon est clairement une destination que j’aimerai faire un jour . On peut dire que tu as su bien choisir ton lieu de travail vu ta passion pour ce pays. C’est un joli moment que tu m’a offert aujourd’hui à travers ton article et tes photos.

  • Reply Xander Stark 31 janvier 2018 at 9:29

    Tes photos sont apaisantes visuellement, je suis également passionné par ce pays des extrêmes et aimant les paysages neigeux de l’hiver. Quand on voit qu’on a plus réellement de saison en France, ces paysages me met en évasion, merci pour ce partage, Alice.

  • Répondre à Melily Cancel Reply